Dajia hao,

Je vous avais laissés hier après mon arrivée à Hangzhou, mon installation dans mon auberge de jeunesse et un diner au marché de nuit, très fréquenté malgré la pluie qui s'est remise à tomber par intermittence.

IMG_2184

 

Le marché de nuit se situe dans le quartier de la Porte du Tambour, Chao Tian men, détruite puis reconstruite en 1474.

IMG_2163

On propose, à ce marché, plein de gadgets et d'objets à la mode, les spécialités de Hangzhou : vêtements et objets en soie, ciseaux et objets en cuivre, plantes pharmaceutiques, thé Longjing et j'ai même pu dénicher de vieux albums de Tintin en chinois et en petits formats qui feront des heureux à mon retour.

18342737_10207340101700992_2409764227154415054_n

 

Une belle balade dans les rues piétonnières du centre de la vieille ville, me fait passer devant un musée de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), qui possède 2 entrées, dans la Qinghefang et la Dajing Lane 大 井巷, que je visiterai demain dans la journée, quand il y aura moins de monde.

hu-qing-yu-tang-768

 

Les petites rues de Hangzhou sont très agréables et un peu moins fréquentées et bruyantes que Qinghefei, saturée de touristes et très bruyante. J'ai plaisir à flâner (entre 2 averses ...) le long des petits canaux, qui, comme à Lijiang au Yunnan, empiètent le long des rues.

 

IMG_2158

De charmantes petites boutiques de mode, de décoration voire même d'antiquités se cachent dans ces ruelles. Décorées avec beaucoup de charme. Un look un peu bohème.

IMG_2263

Et aux façades toujours décorées de plantes à profusion.

IMG_2244

 

IMG_2254

Malgré tout, beaucoup plus chères que toutes les villes où j'ai séjourné jusqu'à présent. On sent que le niveau de vie est beaucoup plus élevé ici.

Jumelée avec Nice, Hangzhou séduit tous les voyageurs y ayant séjourné, et ce, depuis des siècles. Son Lac de l'Ouest a fait le tour de la Chine et est considéré comme l'un des paysages qu'il faut avoir vu dans sa vie. Véritable paradis sur terre d'après Marco Polo, tout dans cette ville en pleine nature incite au repos et aux loisirs. Hangzhou est d'ailleurs considérée comme le parfait exemple de la coexistence entre les hommes et la nature.

La ville se développa grâce à la construction du Grand Canal qui reliera Hangzhou à Pékin et fera de la ville l'une des plus prospères de Chine. Sous le royaume de Wuyue au Xème siècle et la dynastie des Song du Sud de 1127 à 1279, Hangzhou est faite capitale ; c'est l'une des sept capitales d'où l'Empire du Milieu a été gouverné. C'est alors l'une des villes les plus peuplées dans le monde pour l'époque et Hangzhou s'enrichit grâce au commerce de la soie, de la porcelaine et du papier.
Dès la dynastie Tang, des poètes, artistes et écrivains commencent à décrire sa beauté. D'où les très célèbres dictons « Au ciel, il y a le paradis, sur terre, il y a Suzhou et Hangzhou » ou encore « il faut naître à Suzhou, manger à Guangzhou, vivre à Hangzhou et mourir à Liuzhou ». Enfin, même Marco Polo décrit cette ville comme étant « la plus noble des villes, la ville du paradis ».
Aujourd'hui, la ville n'a pas perdu en beauté et attire de plus en plus de voyageurs venu des quatre coins du monde, bien que les niçois, dont la ville est jumelée avec Hangzhou, ne soient pas très nombreux. Les modes de vie mais aussi le niveau de développement, la facilité d'accès, les paysages naturels et les reliques culturelles rendent le séjour des plus agréables.

Mais Hangzhou est aussi une ville très moderne, équipée d'un métro de pointe composé de 3 lignes, siège de nombreuses entreprises, en particulier de nouvelles technologies et de digital, et c’est là que se trouve le quartier général du groupe Alibaba. Le dernier G20 a eu lieu aussi à Hangzhou

 

 

Les anecdotes du thé de Longjing

Le nom du thé de Longjing date de la Dynastie des Song, le thé fut produit dans les lieux autour du lac de l’Ouest, connu par  « le thé est vert; la note est parfumé, le goût est sucré, la forme est jolie».

Sur le thé de Longjing, il y a une histoire amusante. L’empereur Qianlong(au règne entre 1736 et 1795) de la Dynastie des Qing visita et inspecta à Hangzhou, il goûta le nouveau thé de Longjing local, puis il fut séduit par les filles qui firent la cueillette du thé, il apprit à cueillir le thé aussi. À ce moment-là, un cortège se dirigea vers lui et dit que la mère d’empereur tomba malade. L’empereur Qianlong s’inquiéta beaucoup de la santé de sa mère, il mit les feuilles du thé dans ses manches, et retourna à Pékin.

En effet, la mère d’empereur ne fut pas malade, elle eut seulement une digestion difficile, elle pensa à son fils puis elle ne sentait pas bien. Quand elle vit son fils, elle se guérit. Soudain, elle prit des notes parfumées et était séduite par ce parfum. L’empereur sortit les ces feuilles du thé et ajouta de l’eau bouillie, le goût du thé était très sucré. Sa mère se guérit tout à fait.

L’empereur Qianlong fut très content par cet effet magique du thé de Longjing. Il nomma les 18 théiers devant le temple de Longjing « le thé royal», donc le thé de Longjing fut devenu le premier thé de la Chine. De plus, les feuilles du thé qui étaient déposées dans les manches, furent devenues tout plates. Après les feuilles du thé de Longjing sont faites en forme plate. En 2005, dans une enchère organisée à Pékin,  le prix initial de « le thé royal» est de 80000 RMB pour 100g, finalement, le prix conclu est de 145600 RMB pour 100g, même plus cher que l’or.

Le processus de fabrication du thé de Longjing

La cueillette du thé

En général, la période de cueillette est de 190 jours~200 jours, un théier peut accepter la cueillette en 22 fois par an. Quand il fait beau, après cueillir les nouvelles feuilles, les mailletons poussent très vite dans moins de 3 jours. Mais après 9 fois de cueillette, le théier est en hibernation. Jusqu’au début de l’été, les mailletons poussent à nouveau. La longueur des feuilles fraîches ne doit pas dépasser 2cm. Pendant la cueillette, ne choisir pas les feuilles cassées, il faut aussi garder les mailletons. Les travailleurs cueillent les feuilles du thé en utilisant les deux mains, ainsi que mettent les feuilles dans les paniers.

Le niveau du thé

La condition de cueillette du thé déterminent le niveau du thé. Le thé de Longjing avec le plus haut niveau est le thé avant la fête de Qingming, cela veut dire que la cueillette et la fabrication sont finies avant la fête de Qingming. Après la fête de Qingming, mais avant le 20 avril, le thé de Longjing est moins bon.

La façon de sauter du thé

Normalement on utilise le bois ou de charbon pour sauter les feuilles du thé, le contrôle de chaleur est très important. Maintenant, pour faciliter le contrôle de la température, on adopte le pot électrique. Il y a deux procédures pour sauter du thé de Longjing. La première procédure est de sécher eu feu pour enlever de l’eau et de reformer préliminaire, cela met environ de 12 à 15 min. La deuxième procédure est de reformer encore une fois et enlever de l’eau complètement. Cela dure environs 25min. Il y a 5 façons techniques manuelles pour sauter les feuilles du thé, chaque fois il faut augmenter la pression de la main.

Sauter du thé est un travail dur. Les mains ne doivent pas toucher au fond du pot, mais il faut toucher les feuilles du thé, la température est de 60℃. Pour les débutants, les mains sont brûlées. Mais quelques années plus tard, leurs mains sont pleines de callosités. La technique de sauter du thé passe par la génération en génération. Les débutants commencent à apprendre comment allumer le feu quand ils sont encore adolescents, ils obtiennent une très bonne technique après vingt ans de travail.

Sauter du thé de Longjing est toujours en petite quantité chaque fois, et exige un certain temps. Un travailleur qualifié peut seulement sauter 1 kg du thé sec chaque jour. Bien que la machine à sauter du thé soit inventée, mais l’apparence, la couleur et le goût ne sont pas aussi bons que le thé sauté manuellement. Donc le thé de Longjing de très bonne qualité et de haut niveau est fait tout à fait manuellement.

La méthode d’infusion du thé de Longjing

Avant d’infuser du thé, il faut bien choisir les services à thé exquis et gracieux, les meilleurs services à thé sont les verres transparents et non-sculptés. Cela va être facile à admirer le changement des feuilles du thé dans l’eau. Le ratio entre le thé et l’eau est 1∶50. D’abord injecter un quart d’eau dans le verre pour que le thé s’imbibe d’eau, et quand la parfume du thé commence à se répandre, injecter de l’eau bouillie directement dans le verre tout de suite, tirer la théière de haut et en bas pendant 3 fois, afin que les feuilles du thé se tournent dans l’eau.  Le thé de Longjing peut être infusé pour 3 fois, le goût de la 2ème fois est le meilleur.

   

la pharmacie « Huqingyu Tang ». Elle a su garder son style d'antan grâce à ses boiseries anciens et son plafond très haut. Il est encore possible aussi d'y trouver des plantes médicinales traditionnelles telles que le fameux Ginseng que l'on peut acheter à des prix imbattables.