Huang Shan, 黄山 = Montagnes jaunes. Mystiques, enchanteresses, fascinantes… Les Montagnes Jaunes sont tout ça à la fois et continuent d’attirer chaque année des milliers de visiteurs qui se pressent pour découvrir les majestueux pics de granits surplombés de conifères embrumés.

IMG_9818

 

 

Paradis des photographes, des poètes mais aussi des randonneurs, les Montagnes Jaunes font partie des destinations touristiques les plus prisées de Chine.

C'est donc forte de ces informations que j'avais préparé l'ascension. J'avais potassé les blogs de routards sur internet et avais imprimé des cartes du lieu, car comme dans la plupart de ces grands parcs nationaux chinois, se diriger est assez difficile pour les étrangers. La preuve, c'est que le plan que le père aubergiste m'avait confié différait du mien et il s'avèrera encore différent des plans in situ.

Hier soir, avec le père aubergiste j'avais réglé les problèmes d'horaires,dans un joyeux mélange de chinois et d'une espèce de sabir qui n'a pas grand chose à voir avec de l'anglais et dont il a le secret. Ce matin, donc, après un petit dej à la chinoise c'est à dire un grand plat de riz sauté genre cantonnais, arrosé de mon capuccino en sachet, le père aubergiste m'a emmenée en voiture jusqu'à la gare des bus. En compagnie d'un jeune allemand de Bonn. De là, un bus nous emmène jusqu'à l'entrée du parc. La très bonne nouvelle c'est que l'entrée est gratuite pour les plus de 65 ans. Après, je me la suis jouée feignasse et je n'ai pas grimpé les 4000 marches qui mènent au sommet du Pic du Lotus. J'ai pris le téléphérique Est, puis un bon bout à pied, ce qui fait que j'ai quand même grimpé et surtout gravi quelques centaines de marches.

IMG_9799

La Montagne Jaune est une chaîne montagneuse de 40 km de long du sud au nord et une largeur de 30 km de l’est à l’ouest. La chaîne couvre une superficie de 1200 km2 , tandis que le site touristique principal occupe 160 km2 et compte 36 pics, certains très effilés, d'autres arrondis, ce qui fait toute la beauté du paysage.

IMG_9833

La végétation de la région dépend de l'altitude : en dessous 1 000 m se trouve la forêt tempérée, avec de grands bambous, des magnolias en fleurs (la variété dont les fleurs sortent avant les feuilles), des rhododendrons et beaucoup de fougères. Et au-delà une végétation alpine, faite de pins et de végétation basse.

IMG_9838

Les pins des Huang Shan sont réputés pour leur beauté. Cette espèce endémique, dont je ne me rappelle plus du nom, a une forme graphique très découpée qui inspira tant de grands artistes et tant de paysagers. Voilà le texte que je viens de trouver depuis mon retour : "Sur le plan botanique, les pins des monts Huangshan sont une espèce singulière et une variété de pins chinois qui croissent sous les conditions climatiques et les reliefs particuliers de ces monts. Dans les années 1930, ces arbres ont été baptisés les « pins des monts Huangshan ».

IMG_9840

En plus du pin Yingke, les monts Huang Shan possèdent de nombreux autres pins étranges qui constituent autant d’attraits pour les touristes. Certains pins se divisent en deux à leurs racines et sont appelés « pins concentriques » ou « pins amoureux » ; d’autres sont formés par quatre ou cinq pins qui s’embrassent dès leurs racines, ce qui leur ont gagné le surnom de « pins unis ». Il existe encore un pin surnommé « pin Fenghuang », grâce à sa forme semblable à celle d’un phénix, roi des oiseaux selon la légende chinoise."

 

Les Huang Shan abritent également une faune réputée dont des singes et la fameuse panthère nébuleuse. Mais je n'en ai croisé aucun. Il faut dire que c'était bondé de monde. Pourtant j'avais choisi d'y venir en semaine et hors saison touristique. Arrivée en haut, il ne faisait pas chaud du tout et le vent était costaud. J'ai fait don à un vieux monsieur d'un masque, que j'avais acheté à Shanghai pour protéger ma bouche de l'air froid le soir. Il était heureux comme tout et sa famille aussi.

Déjeuner sur place. J'avais emporté mes provisions car, sur le chemin, c'est assez cher. Et plus on monte, plus les prix augmentent car tout est monté à la force des bras, le long des escaliers, à l'aide de palanches.

IMG_9830

J'avais acheté des œufs cuits dans le thé aux épices, des mandarines grosses comme des oranges et des Tuc chinois, aux algues.... En résumé, 10 minutes pour monter, 2 heures et demi pour redescendre. Mes jambes flageollaient en arrivant en bas.

Au retour, fait la rencontre d'un vieux monsieur qui peignait de jolis petits paysages à l'encre de chine, sans pinceau, avec ses doigts et ses mains. Je lui en ai acheté.

IMG_9848

J'ai fait ensuite une balade dans la petite ville de Tangkou, qui est vraiment sans intérêt, à la recherche d'un vendeur de thés. Quant aux plantations, je verrai ça demain, car j'ai prévu de me rendre dans d'anciens villages. J'ai réservé un taxi pour la journée.

Il est 19h30, je viens d'attaquer mon dîner : du poulet sauté. Servi avec les os, la peau, les pattes naturellement, et la tête. Heureusement accompagné de riz. Tellement pimenté que mes lunettes ont été instantanément embuées. Je vous laisse et vous raconterai la suite demain. Zaijian.