Niaho à tous,

Dernière journée à Xiamen, avant de partir pour Quanzhou à une centaine de km de là.

Ce sera rangement, repos et balade dans mes quartiers préférés où les petits magasins sont si agréables pour profiter une dernière fois de l'ambiance décontractée et moderne de Xiamen.

En particulier de ma petite rue du quartier aux chats, juste à l'entrée de l'auberge de jeunesse. Ici, le Xiamen maomi bowuguan, Musée des Minets, est en fait un magasin :

IMG_1557

IMG_1560

IMG_1556

IMG_1549

Je m'émerveille que, dans des endroits, pas plus grands qu'une armoire, on puisse créer un restaurant ou une petite boutique, comme ici ce fleuriste, qui a réussi à caser ses petits pots dans un bout de couloir. (et même à trouver une petite place pour son tabouret rouge ...)

IMG_1989

IMG_1988

 

Après-midi à l'ombre des grands banians du Temple Nanputuo, situé, lui aussi à côté de l'auberge de jeunesse.

IMG_1324

 

Mon dîner sera constitué de délicieuses crevettes sautées au wok (comme presque tous les jours) et d'une poelée de coques, choisies vivantes dans leurs aquariums respectifs, et servies avec des baguettes. Finalement, je m'en tirerais pas mal. C'est aussi pratique qu'avec une fourchette.

IMG_1895

 

Après une très bonne nuit de repos et mes adieux à l'équipe de l'auberge, et au chien Papa, direction la gare en taxi partagé avec un jeune homme qui, dans la rue, avisant ma valise, a deviné que j'allais à la gare (immense, comme vous pouvez le deviner) et m'a proposé d'y aller avec moi.

IMG_1870

IMG_1896

Sécurité oblige, à noter que toutes les gares, de trains, de cars ou de métros sont munies de contrôles électroniques pour vous et vos bagages et que les départs et arrivées sont séparés et non communicants. Vous ne pouvez donc pas vous balader si vous n'avez rien à y faire

Trajet rapide de 70 km, en TGV par un itinéraire qui suit la côte. 

IMG_1260

Arrivée à Quanzhou  泉州市, dont la population du centre urbain est d'environ 400 000 habitants, ce qui me va très bien puisque mon auberge se trouve dans la vieille ville, comme la majorité des attractions touristiques. La population totale de cette ville-préfecture est d'environ 8 millions d'habitants. On y parle le dialecte minnan.

Arrivée en taxi qui, après avoir traversé les abords modernes, propres, fleuris et très arborés, me laisse dans la vieille ville, dans la Xijie, rue de l'Ouest, partiellement en travaux et totalement encombrée de 2 roues,

IMG_1920

IMG_2129

 

en me montrant du doigt l'entrée de la ruelle où se situe mon auberge, trop étroite pour les voitures. A pied, trainant Ulysse, ma valise, qui a commencé à bien se remplir, commence la galère. Galère, galère, car personne ne sait où se trouve cette auberge ... pourtant je suis dans la bonne ruelle et je vais même passer plusieurs fois devant elle sans la voir, et je crève de chaud ! Après avoir tourné et viré, questionné plein de monde, je la trouve enfin ! Faut dire que l'enseigne est minuscule et que l'entrée, dans un vieux bâtiment, n'est pas très engageante.

IMG_1907

 

La chambre sera à l'avenant : très humide, sans fenêtre et donc sans aération, avec une salle de bain rudimentaire. Bon, j'ai réservé pour 5 jours, on verra bien. L'avantage, elle est en plein centre de la vieille ville, dans un quartier très vivant, très commerçant et face au grand Temple de Kaiyuan, je suis la seule résidente, la gérante est aux petits soins pour moi et j'ai un salon et la télé !

Un peu de révision d'histoire et de géo : Quanzhou est située au bord de la rivière Jin, c'était un ancien port marchand international et c'est l’un des plus grands ports marchands de Chine.  

Ayant été le point de départ de la Route maritime de la Soie, elle accueille une mixité d'influences et de religions : christianisme, bouddhisme, islam, taoïsme, manichéisme se confondent ici, ce qui lui donne le surnom de « Musée des religions du monde ». Ce mélange de culture à fortement laissé des traces que l’on retrouve dans les bâtiments et les sites historiques.

IMG_1922

IMG_1923

Les rues sont ombragées par de grands arbres (ici des ficus) et les bâtiments possèdent des qilous (arcades) où il fait bon être à l'ombre du soleil qui tape toujours très fort.

IMG_1927

IMG_1925

En fait, la vieille ville est géniale et pleine de charme, toute en petites ruelles charmantes, en maisons anciennes jamais retapées, pleines de petits commerces traditionnels bruyants et odorants.

IMG_1997

IMG_1990

IMG_1945

IMG_2136

IMG_1897

 

En revanche, c'est la ville des 2 roues. Je n'en ai jamais vu autant, des vélos, des scooters électriques, des tricycles, des pousse-pousses, des motos, partout et dans tous les sens.

IMG_1949

IMG_1916

IMG_2133

 

Et même quand la nuit tombe !

IMG_1900

A Quanzou, on croise des cyclistes transportant des portes, des armoires ou même des lits ...

IMG_2130

IMG_2137

Quand on ne les porte pas sur son dos, comme cette dame

IMG_1943

Bref, dans cette ville toute me plait (hors ma chambre !) et je sens que je vais beaucoup me plaire. La soirée, moins chaude que la journée, me permet de traîner dans les rues éclairées, toujours animées et toujours tranformées en autoroutes pour 2 roues.

IMG_1984

 

Je trouve de quoi dîner dans un resto de canard, près de la place de l'horloge construite par les français.IMG_1979Je vous narrerai le reste demain.

Zaijian.